Rakb Sidi Cheikh

 


 

 

          Rakb Sidi Cheikh est un pèlerinage organisé par les communautés nomades et sédentaires Ouled Sidi Cheikh. Ces dernières descendent d'un grand soufi (mystique musulman) Sidi 'Abd el Qader Ben Mohammed né en 1532 à l'ouest de l'Atlas saharien en Algérie, mort aux environs de Stiten et enterré à el Abiodh Sidi Cheikh en 1616, où il a son mausolée.

           Le pèlerinage rassemble des communautés affiliées à la voie çoufie dite "cheykhiya", fondée par Sidi Cheikh. Le pèlerinage a lieu au mausolée de ce dernier, pendant trois jours, à partir du dernier jeudi du mois de juin de chaque année. Il consiste en rituels religieux et manifestations profanes festives :

  1. La visite de tous les pèlerins au mausolée. Ils y récitent des versets du Qoran, prient et méditent. C'est un lieu de haute spiritualité.
  2. La "selka", qui consiste, pour ceux qui connaissent le Qoran par cœur, à le réciter en chœur pendant toute la nuit du jeudi au vendredi. A lieu alors, au petit matin, une cérémonie appelée "el khatima", qui consiste à renouveler l'affiliation des communautés à la voie soufie cheikhiya.
  3. Les hymnes à Sidi Cheikh et danses dites "saf" de femmes à la Zaouiya de Lalla Rabi'a, ainsi que la danse à allure guerrière dite "alaoui".
  4. Les jeux équestres qui mobilisent plus de trois cents cavaliers venant de toutes les communautés affiliées à la voie soufie.
  5. Les jeux d'escrime qui consistent à se battre avec des bâtons sans jamais se faire du mal.
  6. la commensalité qui est l'offre de nourriture à tous les pèlerins et à tous les visiteurs étrangers, pendant trois jours.